vendredi 3 avril 2015

~*~ "L'art d'écouter les battements de coeur" de Jan-Philipp SENDKER


Quatrième de couverture : 

Orphelin originaire de Birmanie, Tin Win est un garçon hors du commun : il est capable de déchiffrer l'âme des gens en écoutant leurs battements de cœur. Grâce à ce don, il va connaître un amour immense, contrarié par bien des obstacles. C'est cette histoire fabuleuse que va découvrir des années plus tard, sa fille Julia, jeune avocate à New-York. Déterminée à percer le mystère qui entoure le passé de son père, Julia retourne en Birmanie dans le village où il a grandi et pénètre dans un univers dont elle ne soupçonnait pas la richesse. Une histoire d'amour exceptionnelle, empreinte de spiritualité orientale et digne d'un conte de fées. 

Publié aux éditions "Le livre de Poche" en Mars 2015
332 pages
6,90 €. 


Mon avis :

Tout d'abord, je tiens à remercier les éditions "Le Livre de Poche" pour cet envoi et pour leur confiance. Merci de m'avoir permis de découvrir ce livre qui correspond totalement à mes goûts littéraires. Il est absolument magnifique ! C'est un véritable coup de cœur. 
C'est vrai, le contexte avait tout pour me plaire : l'intrigue se déroule en Birmanie, sur fond de spiritualité et d'enseignements bouddhistes. J'ai donc pris un immense plaisir à savourer ce livre. 
Mention spéciale pour la couverture que je trouve sublime et qui, selon les reportages que j'ai pu voir, caractérise bien ce pays.

Nous suivons Julia dont le père - un avocat renommé de Wall Street - a mystérieusement disparu depuis 4 ans. Sa mère lui révèle des informations clé, suite auxquelles la jeune femme part en Birmanie, sur les traces de son père bien aimé. 
Le début du roman est un peu mystérieux, on se pose beaucoup de questions et on a hâte d'avancer pour rassembler les pièces du puzzle. La lecture devient très rapidement addictive tout en étant douce et apaisante. (Certains passages m'ont parfois fait penser à "L'homme qui voulait être heureux" de Laurent GOUNELLE pour ceux qui connaissent...).

Jan-Philipp SENDKER nous emmène, entre autres, dans le village de Kalaw où les paysages et le mode de vie sont si bien décrits que j'ai parfois eu le sentiment de contempler un tableau... Julia croise la route d'U Ba, un homme étrange qui semble la connaître, avoir des informations sur son père et cela l'intrigue fortement. Ainsi commence l'histoire...
Ils se rencontreront à plusieurs reprises et il lui racontera les 20 premières années de la vie de Tin Win, le père de Julia. On découvre un jeune garçon qui a eu une enfance extrêmement difficile et qui a vécu des événements traumatisants. Ceux-ci sont tellement bien narrés que j'ai été envahie par une vive émotion... 

Le sort semble s'acharner lorsqu'il perd la vue à un très jeune âge et on découvre un Tin Win qui tente de s'adapter à son nouvel environnement. Plongé dans un épais brouillard et fort de son enseignement bouddhiste, son audition se développera de manière sensationnelle, allant jusqu'à entendre les battements de cœur des êtres vivants qui l'entourent ; il va jusqu'à déterminer sincérité des personnes qu'il fréquente en analysant le son, l'intonation de leur voix en fonction des battements de leur cœur. J'aime cette proposition que nous fait l'auteur, de voir avec le cœur plutôt qu'avec les yeux. C'est vrai, y-a-t-il un langage plus sincère que celui du cœur? Voici une petite citation illustrant mon propos : "Nos organes sensoriels [...] adorent nous égarer et les yeux sont les plus trompeurs de tous. Nous avons bien trop confiance en eux. Nous croyons voir le monde qui nous entoure et pourtant nous n'en percevons que la surface. Il nous faut apprendre à deviner la vraie nature des choses, leur substance, et, à cet égard, les yeux sont plus un obstacle qu'une aide. Ils sont source de distraction. Nous adorons nous laisser éblouir. Un individu qui se repose trop sur sa vue néglige les autres sens - et je ne parle pas que de son ouïe ou de son odorat. Je parle de cet organe que nous avons en nous et qui n'a pas de nom. Appelons-le la boussole du cœur."

Tin Win sera particulièrement sensible au rythme cardiaque d'une jeune demoiselle nommée Mi Mi, un rythme cardiaque qu'il comparera à une douce mélodie. Elle est née avec des pieds infirmes et pourtant, elle est décrite comme une personne très gracieuse. Une forte complicité naîtra entre eux, et se transformera en véritable synergie. Leur histoire d'amour est hors du commun et tellement attendrissante... Il y aura quelques rebondissements, et on se demande quand ils pourront finalement vivre leur amour pleinement. 
Au fil des pages, on comprend pourquoi il a disparu, ce qu'il a vécu et tout s'éclaire. 

J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteur, délicate et empreinte de poésie. Il véhicule de très beaux messages et de jolies valeurs.

Parlons de la fin... Je ne veux pas trop en dire pour vous laisser le plaisir de la découverte mais... plus je m'en approchais, plus je ralentissais la cadence, triste à l'idée de quitter Tin Win et Mi Mi, mes personnages préférés. La nostalgie m'a vite envahit car j'étais un peu frustrée, je voulais en savoir plus sur eux, je voulais continuer à les voir s'aimer de cet amour pur et inconditionnel. 

Pour faire simple, "L'art d'écouter les battements de cœur" est un livre riche, profond, un livre marquant, avec en son sein une belle histoire d'amour.

"L'art d'écouter les battements de cœur" est un livre magnifique, à travers lequel on voyage, on découvre une nouvelle culture, de nouvelles coutumes. 
 
"L'art d'écouter les battements de cœur" est un livre qui apporte une forme de sérénité et qui fait travailler chacun de nos sens.

"L'art d'écouter les battements de cœur" est un livre comme il en existe peu, un livre comme on en lit rarement... 

Bref, ne passez pas à côté de ce petit bijou (sauf si vous êtes purement cartésiens). Il devrait sincèrement être adapté au cinéma, je pense qu'il remporterait un franc succès. 

Si vous l'avez déjà lu, n'hésitez pas à partager vos impressions avec moi, je serai ravie d'échanger avec vous.


Citations marquantes : 

C'était difficile de vous faire une petite sélection de citations tant les passages m'ayant interpellé étaient nombreux...

" - Pourquoi l'amour a tant de visages différents que notre imagination n'est pas préparée à les voir tous.
- Pourquoi faut-il que tout soit difficile?
- Parce que nous ne voyons pas ce que nous savons déjà. Nous projetons nos propres valeurs - les bonnes comme les mauvaises - sur l'autre. Ensuite, nous reconnaissons pour de l'amour ce qui, d'emblée, correspond à l'image que nous nous en faisons. Nous souhaitons être aimés comme nous-même nous saurions aimer. Une approche différente nous met mal à l'aise. Nous réagissons de façon soupçonneuse et dubitative. Nous interprétons les signes de travers." 

- "Il y a des blessures que le temps ne guérit pas, mais il les réduit à un encombrement acceptable."

- "Croyez-vous en l'amour Julia?
Bien entendu, je ne fais pas référence à ces explosions de passion qui nous poussent à dire et faire des choses que nous regrettons ensuite, qui nous amènent à croire que nous ne pouvons pas vivre sans telle personne et que la simple idée de la perdre nous laisse tremblants d'angoisse. Un sentiment qui nous appauvrit plus qu'il ne nous enrichit puisque nous brûlons de posséder ce qui nous échappe, de nous raccrocher à ce qui se dérobe.


Pour aller plus loin : 

Inutile de préciser que lorsque j'ai découvert "Un cœur bien accordé" du même auteur, je ne me suis pas fait prier bien longtemps. Je suis impatiente de le découvrir, de retrouver la plume de l'auteur et de retrouver Julia, de retour en Birmanie.  Je vous laisse avec le résumé et la première de couverture, aux couleurs de ce charmant pays.



"Presque dix ans se sont écoulés depuis que Julia Win est revenue de son voyage en Birmanie, le pays où son père est né et où elle a découvert un frère. Désormais brillante avocate à Manhattan, elle ne se sent pourtant pas pleinement épanouie. Lorsqu’elle commence à entendre dans sa tête une voix lui posant des questions qu’elle essaie depuis toujours d’esquiver – « Pourquoi vis-tu seule ? », « Qu’attends-tu de la vie ? » –, ses doutes grandissent encore. Poussée par sa quête d’elle-même, Julia repart en Birmanie. Elle y découvre le destin d’une femme du nom de Nu Nu, un destin à la fois passionnant et tragique qui va bouleverser la vie de Julia." 

18 commentaires:

  1. En voyant , le titre je me suis dit c'est quoi ce livre. Je vois que c'est un livre qui a l'air très beau, profond. Merci de la découverte, je note.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que le titre peut sembler un peu spécial mais j'ai beaucoup aimé ce livre. <je l'ai vraiment trouvé beau et profond :-).

      Supprimer
  2. Coucou Mimi,
    Tu m'as donné encore plus d'empressement pour le lire et du coup je ne regrette absolument pas de l'avoir acheter. C'est tout à fait le genre de lecture qui me branche. Bisous Mimi et à dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est totalement ton style littéraire je suis sure que tu adoreras. Tu m'en donneras des nouvelles ! Gros bisous et à dimanche ;-).

      Supprimer
  3. Hou, c'est une chronique très alléchante ^^
    J'ai vraiment pris plaisir à lire ton avis et je suis certaine que c'est un livre qui pourrait me plaire.
    Je le note dans ma wish list.

    Merci pour cette découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'en prie ! Je pense également qu'il pourrait te plaire. C'était une très jolie histoire.
      J'espère que tu pourras le lire pour m'en parler ensuite ;-).

      Supprimer
  4. Oh là là, ta chronique me donne envie de me jeter de dessus !! Merci pour la découverte ! bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis ravie ! J'espère que tu pourras le lire et qu'il te plaira autant qu'à moi ;-)
      Bisous

      Supprimer
  5. Je retente ;)
    Je disais donc ce matin que je sentais que j'allais bientôt te l'emprunter HiHi
    Tu me tentes !
    Bisous ma belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'inquiète !
      Je te l'apporterai la prochaine fois qu'on se verra. J'espère sincèrement que tu aimeras ;-).
      Grosses bises <3

      Supprimer
  6. J'ai adoré ta chronique, elle est superbe !
    Et ce livre me donne vraiment envie, je pense qu'il risque de faire partie de ma PAL dans pas longtemps !
    Merci à toi ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton commentaire, c'est très gentil !
      Si jamais tu le lis, n'hésite pas à revenir vers moi, j'aimerais beaucoup avoir ton avis ;-).
      Bises

      Supprimer
  7. c'est un livre qui al'air d'être profond et touchant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai trouvé qu'il l'était, effectivement ;-)

      Supprimer
  8. Le titre m'a fait beaucoup sourire ta chronique me fait très envie, plus 1 dans ma wish list ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie de t'avoir convaincue, j'espère que tu apprécieras cette lecture tout comme moi ;-)

      Supprimer
  9. Moi, j'ai été spoilé par les premières phrases de l'autre tome. TT
    Ayant également lu ce livre, je ne peux qu'approuver ton avis ! Vas-tu lire le second tome ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups... Si ce ne sont que les premières phrases, ça va encore, ça aurait pu être pire ^^
      Je vais effectivement lire le second tome très prochainement, je me suis empressée de me le procurer :-D

      Supprimer